Vent de Pentecôte 

A la Pentecôte,  au temps des Apôtres, il y a eu le Vent, le Feu, la  Parole libérée , l’effervescence  !

 

Chez nous  le  vent soufflait aussi mais au sens propre !

 

Cette année un souffle de liberté a envahi chacun de nous ,

puisque cela correspondait au  déconfinement  tant espéré …

Quelle merveilleuse coïncidence !

 

Une envie folle de bouger , de grand air, de rencontres s’est emparée  de chacun !

Ne serait-ce pas l’ envie de Vivre, tout simplement ?

« Le Vent de Pentecôte c’est   le Vent de Dieu : une force telle qu’il en résulte la Vie pour  tout être vivant et  toutes choses, pour l’infiniment grand et l’infiniment petit.

Le Vent de Dieu, l’Esprit Saint, sème la Vie partout dans tous les univers, simplement par Amour, car Dieu est don de lui-même. 

En ces jours de Pentecôte 2021, c’est cette même force de Vie qui vient habiter notre monde et notre cœur. Par notre baptême, nous avons reçu la mission de faire connaître cet Amour de Dieu à toute personne vivant sur terre, au monde chrétien ou non, croyant ou non. Ne gardons pas ce message pour nous tout seul, nous ne serions pas fidèles à notre mission de baptisés ! »

 

« Poussés par un Souffle impérieux venu d’en haut, les apôtres quittent la sécurité d’un lieu clos pour sortir à la rencontre de la foule cosmopolite, et chacun les entend dans sa propre langue.

Nous sommes déjà en pleine mondialisation, et la meilleure qui soit : une unité, une fraternité, qui ne gomme pas la diversité…

Poussés par ce vent nous aussi sortons de nos églises pour parler à nos contemporains de ce Dieu qui croit en eux, qui croit en nous.

Vivre Pentecôte, c’est s’émerveiller de ce que l’Esprit accomplit en nous, autour de nous, dans le monde .»

« Marchez sous la conduite de l’Esprit Saint ! » écrivait St-Paul aux Galates., au grand vent de la liberté , tant attendue ,

«L’Esprit de Pentecôte est un Esprit de joie et d’émerveillement, un Esprit de connaissance, de sagesse et de vérité, et un Esprit de témoignage…

Alors en route …Consentons  au mouvement, à l’imprévu, à la déroute parfois !  bouger ! tomber, se relever ! rencontrer des terres inconnues en soi, et dans les autres et  y reconnaître les fruits de l’Esprit qui sont ceux des béatitudes proposés par Jésus  . »

 

Hélène, Fraternité de Saintes

(à partir des homélies de Louis Morandeau et Albert Yon de ce dimanche de Pentecôte)