Témoignages

Paroles sur la miséricorde, les MDP, la vie de famille et l'Eglise

«"Devenir des oasis de miséricorde" : ce titre me parle, ça pétille en moi, ce mot oasis symbole de source, de soif, de repère… ça m'invite à vivre et à communiquer ce qui m'habite. »  

Revue Contact n°188 page 14

 

« La petite voie de Thérèse me remet encore une fois en route, avec plus de lucidité sur mes comportements et ceux de mon entourage, avec plus de bienveillance à l'égard de ceux avec lesquels je vis, mais aussi pour moi-même. »

Revue Contact n°183 page 31

 

Paroles sur l'apport des MdP

« À travers ses paroles bienveillantes et son humanité, transparaissait une foi profonde qui interpelle et donne envie de faire Église ensemble. Je me souviens de son appel à faire fraternité avec d'autres chrétiens selon le charisme des Missionnaires de la Plaine et de Sainte Thérèse ; il appuyait ses convictions sur "ne pas en faire plus, mais le faire autrement avec Amour" et dans l'entraide. Je me souviens aussi de la formation pour l'accompagnement des familles en deuil ; le père Jean a su anticiper en préparant l'avenir, ouvrant la voie aux laïcs pour célébrer les obsèques, au nom de notre foi au Christ, au service de nos frères. »  

Revue Contact n°187 page 12

 

Paroles de MdP

sœurs. En ce qui me concerne, cela m'a permis une plus grande ouverture aux réalités de la vie : problèmes dans la vie de couple, relations parents-enfants, vie professionnelle. Le regard d'une femme sur ces réalités de vie est différent du mien : il est plus concret et plus pointu. »

Revue Contact

« Pour nous, MdP, la Fraternité était une grande nouveauté : pour la première fois, des MdP se rencontraient avec des laïcs comme avec des frères, pour échanger sur ce qui fait notre vie personnelle (et non pas seulement sur nos engagements au service de la mission), pour partager un même désir : avancer ensemble à la suite du Christ dans la fidélité à notre baptême. Un point important de cette nouveauté : la présence des femmes, considérées non pas comme des partenaires dans telle ou telle mission, mais comme des

 

Paroles sur la vie de famille

« Mes enfants vivent la fête de Noël sans la dimension chrétienne, sans la référence à Jésus qui vient vivre notre vie, dans notre vie. C'est une souffrance pour moi. Mais je pense que l'amour et l'attention qu'ils portent à leurs enfants est signe d'un amour plus grand de Dieu pour eux, signe qu'ils sont ses enfants. »  

Revue Contact n°173 page 6

« La famille est le premier lieu de vie avec le conjoint et les enfants. Témoigner de l'Amour de Dieu, c'est d'abord vivre ensemble, c'est-à-dire permettre à chacun de grandir, d'être reconnu, d'avoir sa place tout en tenant compte des autres. »

Revue Contact n°145 page 5

 

Paroles sur l'Église

« Une prise de conscience forte de ce qu'est l'Église locale s'enracine en moi. Je fais partie de cette Église, J'aime cette Église même si parfois, je souffre avec elle ou à cause de membres de cette Église. »

Revue Contact n°167 page 8

« Plus les années passent, plus je me sens enracinée dans ce pays charentais, dans cette Église charentaise. Sans elle, j'aurais faim, je serais seule. J'aime mon Église de Charente, c'est elle qui me fait vivre. Cela est intense en moi. Et j'aime y travailler. »  

Revue Contact n°148 page 9

© 2019 par Fraternité Missionnaire de la Plaine et de Ste Thérèse