Le dimanche 21 mars 2020, au terme de ses 3 premières années comme « association de fidèles » la Fraternité vient d’élire ses responsables : c’était donc la deuxième élection. Aussitôt, les remerciements ont fusé dans tous les sens : merci à celles et ceux qui étaient en responsabilité et qui vont prendre un repos bien mérité, et merci aux nouveaux élus qui vont avoir à porter un peu plus loin le charisme né en 1928.

 

En tant que responsable actuel des Missionnaires de la Plaine, je tiens à remercier particulièrement les 4 principaux qui étaient en service depuis 3 ans : Thérèse Jaud et Myrto Guilloteau, Bernard Jouffrit et Marie-Thérèse Cadau. Parmi ces responsables, je crois devoir faire une place à part à celles que je considère comme un « duo historique » : Thérèse et Myrto. En effet, elles étaient en responsabilité bien avant ces 3 dernières années. Sans être élues, mais appelées par les MDP, d’abord comme adjointes, elles ont eu à assumer de plus en plus de responsabilités. À tel point qu’elles nous disaient de temps en temps : « Nous avons beaucoup donné, il faudrait penser à en appeler d’autres ! » A quoi nous répondions : « Oui, oui, on y pense… Mais restez encore un peu… »

 

Elles ont donc encore piloté la rédaction des statuts de l’association et l’assemblée constitutive du 30 septembre 2017 où est née officiellement la Fraternité Missionnaire de la Plaine et de Sainte Thérèse. Du coup, au moment d’élire (pour la première fois) les responsables de l’association, il était clair pour tout le monde que seules Thérèse et Myrto pouvaient guider les premiers pas de la Fraternité devenue autonome, et elles ont eu le courage et la simplicité d’offrir leur disponibilité. Je crois qu’on peut dire que, sans cela, la Fraternité ne serait pas née, c’est pourquoi je qualifie leur duo d’« historique ». je ne pense pas exagérer leur importance : elles se sont trouvées là, et elles ont assuré. Mais elles protestent en soulignant qu’elles ont été très soutenues par les autres : c’est très vrai et tant mieux ! Mais elles ont aussi beaucoup entraîné et encouragé les autres…

 

C’est ainsi que, grâce aux uns et aux autres, dès le 4 janvier 2018, la Fraternité était accueillie, avec une grande joie, dans la famille spirituelle du père Martin, après les Missionnaires de la Plaine et de Sainte Thérèse(1928), les Sœurs Oblates de Sainte Thérèse (1933) et les Frères Missionnaires de Sainte Thérèse (1947).

 

Oui, grand merci à vous, Thérèse et Myrto ! Merci à vous tous, les nouveaux élus ! Bon courage à tous, et longue vie à la Fraternité !

Clément Pichaud , conseiller MDP de la Fraternité missionnaire de la Plaine et de Ste Thérèse 

© 2021 par Fraternité Missionnaire de la Plaine et de Ste Thérèse

Pour prier avec nous

cliquez sur l'image