Journées diocésaines octobre 2020 en Charente-Maritime

        Ni embrassade ni serrement de mains lors de ces 2 journées mais une vraie joie de se retrouver, des yeux qui brillent, des nouvelles qui se donnent....

         La rencontre physique (qui nous a tant manquée et qui va encore nous manquer en ce mois de novembre) était bienvenue, après ce temps de confinement du printemps.

       Des nouvelles des fraternités locales ont été échangées, des nouvelles du travail des conseils diocésains et interdiocésains ont élargi nos horizons  à la Fraternité.

     Des témoignages  personnels, vivifiants, encourageants des membres du collège ont aidé à sentir toute l’importance de l’organisation de la Fraternité, de la mission du Collège d’élections et d’orientations et de la part de responsabilité que  chacun  a dans le vote qu’il va être appelé à faire ; pour preuve les questions qui ont été posées.

          Les membres laïcs de la Fraternité ont accueilli le livret du Chapitre des MdP comme une invitation à partager ce souffle de l’Esprit qui a accompagné le travail des capitulants. 

Nous sommes invités à y porter attention lors de nos prochaines rencontres.

Certaines parties du livret nous interpellent tous.

          L’après-midi, chacun a pu vivre une courte halte spirituelle à partir d’un passage du livret du Chapitre et du texte de St Paul (Ph 2,1-11).

Relire en quoi et  comment, l’appartenance à la Fraternité nous a permis de progresser en Amour , 

le partager avec des frères et sœurs est une vraie richesse,

un beau cadeau que l’on se fait et qui fait grandir la Fraternité et chacun.

 

        Personnellement, j’ai apprécié la qualité du silence pour le dernier temps de la méditation et de la prière commune. Ce silence était habité, Dieu était là présent, les expressions personnelles qui ont été partagées en fin de journée en témoignent:

 « Avoir en nous les dispositions qui sont dans le Christ : prendre la condition de serviteur de l’Amour »

 

« Donne-moi, Seigneur la grâce du bon discernement à suivre ton chemin (serviteur aimant)

l’humilité de consentir aux changements, la patience et le non-jugement pour rechercher l’unité.

Merci Seigneur pour cette journée en Fraternité ».

« Jésus mets dans mon cœur un peu des dispositions qui sont dans ton cœur.

Donne-moi la grâce de la tendresse et de la compassion.

En Fraternité, donne-nous de nous encourager les uns les autres, d’être en communion dans l’Esprit ».

« Seigneur Jésus, en mourant sur la croix pour le pardon de nos péchés tu nous montres ton amour.

Donne-moi avec l’aide de ton Esprit, force et courage pour rechercher l’unité autour de moi ».

«  Seigneur, je désire mettre mes pas dans les tiens, car même si tes chemins sont difficiles,

je te sais présent à mes côtés au milieu de mes frères comme semeur de signes de fraternité et d’AMOUR ».

Le conseil diocésain et les membres présents ont cependant regretté l’absence d’un certain nombre de frères et sœurs, empêchés pour diverses raisons. 

Des journées comme celles-là sont rares, elles permettent d‘ancrer notre appartenance à la Fraternité, de tisser des liens entre nous.  Elles manifestent « la richesse de notre engagement ».

Marie-Thérèse Cadau

© 2019 par Fraternité Missionnaire de la Plaine et de Ste Thérèse