Deuxième partie de la journée 

Intervention du Père Clément Pichaud 

 

      Clément nous donne des nouvelles de la clôture du chapitre qui fut commencé, interrompu et repris par mesure sanitaire (covid) et fatigues physiques de Pères âgés,

 

      L'état « des troupes » : 22 à l'appel, qui vont au mieux et tous sont répartis : 10 sur Mille Souris  (François-Xavier Loizeau, ancien Evêque de Digne vit désormais avec eux), 3 au Landreau et 2 sont   encore au centre spirituel de Chaillé en attendant la venue des sœurs du Burundi, 3 à Marans, 1 à Montlieu, 1 en Loire Atlantique, 1 en Seine St Denis. Le Père Ephrem Tenaud, installé à Mormaison, assume au mieux des services d'accompagnement, et sa santé s'améliore.

      Des sœurs du Burundi  doivent arriver dans la maison de Chaillé et prendront leurs fonctions

 pour l'accueil et les services divers au centre spirituel, 

 

      Le Chapitre fut laborieux, au vu des âges deux orientations ont été retenues :

  • Fraternité ,,,,,,,,,,,entre nous bien sûr et avec les autres,

  • Espérance ,,,,,,,,,,qui nous donne encore du dynamisme pour l'avenir, et la certitude d'une vie pleine et définitive, parce que nous sommes aimés par un amour éternel,

 

       Elections au Chapitre : Venues très tard, vu le virus et l’obligation de revoir les statuts :  en raison de la suppres-sion de la communauté MDP en Charente Maritime, l’accord des évêques des 2 diocèses a été nécessaire, ce qui a retardé les élections.

 

       Clément a accepté d'être reconduit à son poste de supérieur, les pères Louis Morandeau (assistant), Pierre Loriaud et frère Jean-Claude Coirier ont été élus membres du conseil de congrégation.

  

      Pèlerinage du 6 septembre dans le parc du Centre de Chaillé, pour fêter les presque « cent ans »   des MDP où les Pères et Frères Missionnaires de la Plaine se sont installés à Chaillé (paroisse et maison de l'Immaculée).

Le journal local de Vendée avait largement annoncé cette belle journée.

    Journée joyeuse, conviviale et ensoleillée où de nombreux participants furent réunis avec le privilège de la présence de Mgr Jacolin ; le OUI de tous les bénévoles a contribué à cette belle réussite pour une relecture formidable de l'empreinte spirituelle et fraternelle de nos frères MDP. Leur présence en ce lieu fut évoquée par des souvenirs et témoignages de vie des uns et des autres.

      Une phrase dite par l’un d’eux a marqué : « Il faut que Jésus croisse et que moi je diminue » illustrant le travail de dépouillement et d’effacement que vivent les frères âgés.

      Cette fête marquait également une nouvelle orientation pour le Centre spirituel avec le futur départ des MDP qui attendent la relève avec l'arrivée des sœurs.

      L’après-midi, un parcours en divers lieux du parc a permis d’égrener quelques souvenirs des années passées  au service de la paroisse ou/et du centre spirituel.

 

      A la fin de la journée, le père Clément Pichaud a remis des reliques des Saints Louis et Zélie Martin à Thérèse Jaud, responsable interdiocésaine de la Fraternité. Ces reliques avaient été offertes aux MDP par les responsables du sanctuaire de Lisieux en remerciement des 15 années service rendus en ce lieu. En présence de l’Evêque de Luçon, P. François Jacolin, ces reliques ont été (pour l’instant, symboliquement) déposées dans la chapelle du Centre. 

 

Intervention de Thérèse Jaud, responsable interdiocésaine

 

       Les Reliques :

    Thérèse Jaud donne des précisions sur le dépôt des reliques au Centre spirituel qui « est le lieu source de la fraternité ».

     « Les reliques ont été déposées à la chapelle du Centre lequel en assurera désormais la garde. Il est prévu que dans un avenir proche, elles soient exposées à la chapelle dans un reliquaire sécurisé afin de pouvoir y être vénérées…  

      L’équipe d’animation du Centre qui désire orienter, pour une part, ses activités dans le sens d’une attention à la vie des couples et des familles, espère pouvoir compter sur l’aide et le soutien de la Fraternité pour apprendre à connaître et pour faire connaître les Saints Louis et Zélie Martin dans nos deux diocèses et au-delà. Il est, plus que jamais, de notre responsabilité que ces reliques « vivent » et aident à vivre ceux qui les vénèreront et qui prieront Louis et Zélie d’intercéder pour leur couple ou pour leur famille … Un appel missionnaire à continuer notre recherche pour mieux les connaître et les faire connaître. » 

 

       Permanence à l’accueil au Centre :

      L’appel à ce service semble ne pas avoir été toujours bien reçu ni bien compris.

      Précisions :

  • non le centre ne se sert pas de nous ;

  • non, ce n'est pas un dû de notre part,

  • non, ça ne fait pas partie de notre engagement en Fraternité,

    mais ce service peut en découler naturellement (et toujours en fonction de nos possibilités), pour ceux qui tiennent à ce que ce lieu continue la mission initiée par les MdP pour nos deux diocèses, et dont nous avons tous été largement bénéficiaires… Au fond c’est une manière parmi d’autres d’honorer la dimension missionnaire et diocésaine de notre engagement dans la Fraternité Missionnaire de la Plaine et de Ste Thérèse.

     Cet aspect missionnaire est rendu visible par le port du badge « Fraternité Missionnaire de la Plaine et de Ste Thérèse »

 

    Santina Caritez nous partage son expérience de permanence au centre pendant 2 WE : elle a apprécié les rencontres qu’elle y a faites et la gentillesse des personnes, la possibilité de suivre les offices a enrichi sa vie spirituelle.

 

 

Temps d’échange et de réflexion

 

      Présentation du travail et mise en groupes :

 

  1. La relecture de notre vécu comme membre du Collège pendant ces 3 années…

  • Ce qu’on a apprécié… ce qui a bien fonctionné

  • Ce qui a pu manquer…

  • Les souhaits, les améliorations à apporter

  • Le(s) message(s) importants à transmettre aux électeurs et aux futurs membres

 

   2. Pour nous préparer ensemble aux élections… pour un vote éclairé…

  • Quels sont les enjeux de ces choix ? (responsables, membres du Collège)

  • Nécessité de se connaître… de bien, de mieux se connaître : comment ?

  • Voter en fonction de quoi ?

 

 

Compte-rendu rédigé par Dany Boullon et Marcelle Bousseau

relu par Thérèse Jaud, Myrto Guilloteau et Clément Pichaud