Oser la confiance pour vivre la fraternité

Oser la confiance en ces temps d’incertitudes, de morosité, de violences même, en ce temps où les difficultés nombreuses et variées sont relayées par les médias,  est-ce un rêve ?

A vue humaine, cette attitude de confiance  parait difficile à tenir. Les angoisses, les peurs, les craintes de tous ordres sont bien réelles, naturelles même...et parfois pesantes. Notre foi est  peut-être elle-même mise à l’épreuve ?

Notre vie humaine, pour nous croyants, n’est pas déconnectée de notre Dieu : enfant d’un même Père aimant et miséricordieux, sauvé par le Christ mort et ressuscité, animé par l’Esprit, nous sommes invités à oser la confiance, à dépasser nos peurs pour répondre à cet Amour, à Celui qui aime tant le monde.

Les épreuves sont là mais des paroles de consolation qui parlent à notre foi sont à notre portée.

Ouvrons la Bible (Ancien et Nouveau testament): les passages sont nombreux qui nous redisent de quel amour nous sommes chéris, ces textes  sont promesse du Royaume de Dieu dès ici-bas. La Bible est le Livre qui parle à notre vie, quelles que soient les situations qui sont les nôtres...En ouvrant notre cœur à Dieu et en ouvrant la Bible, nous pouvons y trouver  des mots de réconfort pour aujourd’hui, des mots qui proposent un chemin pour répondre à l’Amour et  avancer sur le chemin de la fraternité. 

«  Fais confiance au Seigneur, agis bien, habite la terre et reste fidèle, Mets ta joie dans le Seigneur : il comblera les désirs de ton cœur. » Ps. 36 

« Fais confiance au Seigneur ... agis bien... habite la terre.... » rejoignent le thème de la dernière lette encyclique  « Fratelli tutti » du pape François. Pour avancer sur le chemin de la fraternité, notre pape exprime de nombreuses  certitudes : «  marcher dans l’espérance » (55), «   reconnaître que l’amour est premier.... que le plus grand danger c’est de ne pas aimer » (92) «   reconnaître la dignité de chaque personne humaine », «  sortir de soi-même pour trouver en autrui un accroissement d’être »(88)....

Cette encyclique  nous sollicite fortement. Chacun est appelé   à vivre la fraternité là où il est, afin d’offrir  à tous un chemin de Vie. C’est une nécessité dans le mode d’aujourd’hui.  «  Vivre dans notre monde, la fraternité » est aussi  un point central du document écrit à la suite  du chapitre 2020 de la communauté des Missionnaires de la Plaine. Il est urgent de vivre « une fraternité humble et  courageuse » peut-on y lire. C’est « un défi, un combat » que nous ne pouvons pas mener seuls. «  C’est impossible par nos propres forces. Nous devons sans  cesse demander à Jésus cette force ou plutôt mettre en nous son amour pour aimer les autres avec son amour à lui ».

Nous retrouvons là le chemin de confiance de Thérèse de Lisieux qu’elle a « osé » prendre.

Marie-Thérèse

© 2019 par Fraternité Missionnaire de la Plaine et de Ste Thérèse